Blattes

On les appelle aussi « cafards » ou « cancrelats » Les blattes que l’on rencontre dans nos habitations proviennent toutes des régions tropicales. Ceci explique qu’elles peuplent préférentiellement les endroits chauffés. A la recherche du contact, elles ont tendance à suivre le contour des obstacles, ou encore à s’insinuer dans les moindres fissures, fentes, ou interstices. Cette faculté est en outre favorisée par une forme générale très profilée (en ovale allongé), et surtout par un corps fortement aplati. Nous les retrouvons dans des lieux chauds, sombres et humides, tels que la cuisine, la salle d’eau, la buanderie, WC, les garages et chaufferies ou débarras divers ayant des canalisations. Les blattes sont nocturnes et lucifuges. La nuit, dès qu’on éteint la lumière, elles quittent les refuges où elles se cachent durant le jour. Le fait de les voir se déplacer pendant la journée est généralement l’indice d’une prolifération importante !

Omnivores, les blattes s’attaquent à toutes les denrées alimentaires notamment sucrées et humides.

Si vous êtes confrontés à une infestation ou que malgré vos efforts vous n’arrivez pas à vous en débarrasser, Rah3d vous propose des solutions sans danger pour les hommes et les animaux. N’hésitez pas à nous demander un devis.

Blattes germaniques

Son habitat de base se situe dans les colonnes vide-ordures, collectes des ordures ménagères, conduits d’évacuation des graisses, égouts… Dans les appartements, elle se réfugie dans des endroits chauds sombres et humides (dessous d’évier et baignoires, conduits divers, WC et SDB, moteurs des appareils électroménagers…) On la trouve presque exclusivement dans l’habitat collectif.

15 à 20 mm à l’âge adulte

Couleur brun jaune à orange

photo de blattes rah3d
photo de blattes rah3d

Blattes orientales

La blatte orientale occupe préférentiellement les caves et tous lieux sombres, humides et plutôt frais. Dans l’habitat collectif, on la trouvera en sous-sols, vides sanitaires, locaux et galeries techniques, parkings… Elle peut gagner les structures supérieures d’un bâtiment lorsqu’il est libre de blattes germaniques (les 2 espèces sont antagonistes), ou qu’il existe un manque de nourriture en sous-sols et de forts éléments attractifs en étages.

20 à 30 mm à l’âge adulte

De couleur foncée, brun rouge à noir

Solutions de traitements et conseils :

  • Pulvérisation ou réalisation de barrières chimiques : Un insecticide qui agit sur le système nerveux
  • L’Appâtage : Attractifs alimentaires empoisonnés (gels)
  • Pièges à glue

Blattes américaines

Elle fréquente le même type d’habitat que la blatte germanique, mais les 2 espèces sont antagonistes et ne se retrouvent pas sur le même site. La blatte américaine aura tendance à fréquenter les caves, gaines VO, égouts, sous-sols et animaleries.

4 cm à l’âge adulte

Couleur marron fauve, le pronotum (partie supérieure du pro thorax) est cerclé de jaune clair

photo de blattes rah3d
photo de blattes rah3d

Blattes Australiennes

De couleur roussâtre foncée, elle est très similaire en apparence à la blatte américaine. Elle est toutefois de taille légèrement inférieure. C’est une blatte qui ne fréquente que la terre, les serres et jardineries. Sa durée de vie est de 15 mois dont 8 à l’état adulte.

de 3 à 4 cm à l’âge adulte

Dégâts occasionnés par les blattes :

Si vous habitez un immeuble collectif, il ne sert à rien d’agir de façon isolée car les blattes se déplaceront et reviendront : il faut traiter l’ensemble du bâtiment, donc la décision revient au Syndic.

  • Elles souillent nos aliments avec leurs excréments et les contaminent avec des bactéries (Salmonella, staphylococcus…), et toutes sortes de microbes mais ce sont surtout les réactions allergiques respiratoires qui se manifestent le plus chez l’Homme. Le plus souvent, elles répandent une odeur nauséabonde.
  • Elles endommagent les murs avec leurs excréments formant des coulures foncées.
  • Elles peuvent ronger également le cuir, le papier et le bois

Quelques mesures d’hygiène, simples, sont recommandées :

  • Garder les sols propres, vider régulièrement les poubelles, conserver les produits alimentaires dans des emballages bien fermés et ne pas laisser traîner des restes de nourriture ;
  • Maintenir au frais les produits alimentaires de réserve (on obtient déjà de bons résultats en-dessous de 18 ° C)
  • Colmater les fentes, fissures et crevasses
  • Recouvrir de terre les déversages d’ordures ménagères.
Vous avez remarqué des blattes dans votre logement ou votre établissement, n’attendez plus et faites appel à Rhône-Alpes Hygiène 3D, votre expert en prévention et lutte anti parasitaires.