Punaises

Les punaises sont des insectes rampants possédant un appareil buccal de type piqueur-suceur, deux paires d’ailes : les ailes postérieures sont membraneuses alors que les antérieures sont partiellement cornées, et des antennes longues.

La plupart des punaises se nourrissent de sèves végétales. Mais certaines espèces comme la punaise des lits sont hématophages ; elles se nourrissent de sang.

Elles possèdent sur le thorax de glandes odoriférantes produisant une substance malodorante

Si vous êtes confrontés à une infestation ou que malgré vos efforts vous n’arrivez pas à
vous en débarrasser, Rah3d vous propose des solutions sans danger pour les hommes et les animaux. N’hésitez pas à nous demander un devis.

Punaise de lit, un vampire miniature !

La punaise de lit, de son nom scientifique Cimex Lectularius, également connue sous le nom de puce de lit, est un nuisible qui a récemment refait surface.

Elles trouvent leur confort dans notre environnement, et elles voyagent (au sens propre) avec nous dans nos bagages, ce qui permet une propagation internationale.

De forme aplaties et dépourvue d’ailes, elle s’infiltre un peu partout (derrières les plinthes et têtes de lit, le long des coutures des matelas et des draps, dans le sommier du lit, dans la moindre fissure d’un mur ou d’une armoire…)

Une femelle peut pondre de 200 à 500 œufs au cours de sa vie. Les jeunes ont un développement en 5 stades* avant de devenir adulte. Un repas de sang est requis pour muer et passer au stade ultérieur. Les punaises de lit se nourrissent environ 1 fois par semaine en moyenne (tous les 4 à 8 jours selon la température ambiante) mais peuvent survivre plusieurs mois sans manger. Elles ne se développent que dans un environnement au-dessus de 13 degrés.

On les détecte grâce à certains signes tels que des taches noires sur le matelas et le sommier (excréments de punaises), des traces de sang sur les draps, des mues, des œufs ou des individus morts.

De 5 à 8 mm, de couleur brun rouge

schéma du cycle de vie de punaises de lit rah3d
photo de punaises de bois rah3d

Punaise de bois

La punaise de bois vit de préférence en extérieur, mais certaines espèces préférèrent hiverner dans les maisons où la température est plus clémente qu’à l’extérieur.
Dès que la température commence à descendre (automne), elle cherche un abri (la laine de verre des combles d’une maison lui convient parfaitement), dort pendant l’hiver, se réveille au printemps, se reproduit, et dès que la température est suffisamment douce, repart à l’extérieur.
Même si ces insectes rentrent dans les maisons, ce ne sont pas des punaises de maisons. Seul la punaise de lit vit réellement dans les maisons. Elles se nourrissent principalement de fruits, de légumes, de plates et de fleurs.

De 10 à 12 mm, forme bombée, de couleur type camouflage

Punaise américaine

Elle est exclusivement phytophage, cet hétéroptère se nourrit des cônes des conifères ou d’espèces ornementales.
Elle se répand là où il y a des résineux, parcs et jardins entre autres.

Tout comme la punaise des bois, elles sont nombreuses à l’automne (et donc à l’approche de l’hiver) à se regrouper pour trouver refuge dans nos logements. Et pour cela, elles utilisent une méthode qui leur est propre, infaillible : elles émettent des phéromones très particulières, dites « d’agrégation », et là où l’espèce abonde … ses congénères rappliquent par dizaines et s’agrègent !

De 15 à 20 mm, forme allongée, à dominante bien rouge.

photo de punaises américaines rah3d

Dégâts :

  • Odeurs malodorantes pouvant provoquer de violents maux de tête
  • La punaise des bois sont inoffensives pour l’Homme mais arrivent néanmoins à provoquer des dégâts dans les jardins et potagers à cause des substances toxiques qu’elles injectent
  • La punaise de lit n’est pas considérée comme vecteur de maladies, mais ses piqûres peuvent provoquer des lésions dermatologiques et allergiques.
  • Troubles du sommeil liés aux piqûres des punaises de lit

Recommandations et conseils :

  • Les punaises des bois ne sont pas nocives pour la santé de l’Homme et son bien-être. Il n’est, en général, pas nécessaire d’engager une lutte contre elles.
  • En revanche, les punaises de lit provoquent davantage de problèmes et le traitement pour en venir à bout peut s’avérer long et compliqué. En cas de présence de punaises des lits, il faudra donc changer de literie, désinfecter le local et se débarrasser de son matelas. Il est également possible d’utiliser des fumigateurs ou des insecticides à base de pyréthrines. La lutte contre les punaises de lit pouvant être difficile, n’hésitez pas à nous faire une demande de devis gratuit !
Une infestation ? N’attendez plus et faites confiance à Rhône-Alpes Hygiène 3D, votre expert en prévention et lutte anti parasitaires.